Fête de la mi-été au Mont-Chesau

Jean-Pierre Lambelet  |  Il est des manifestations qui ont l’odeur et la couleur du passé. Et c’est bien le cas de la traditionnelle fête de la mi-été qui marquait la période sise entre les foins et la moisson, du moins quand les saisons bénéficiaient d’une météo normale!

Le monde paysan s’octroyait un moment de détente à l’alpage où l’on s’y rendait assis sur un char à pont tiré par deux chevaux. Les femmes avaient rempli le panier de victuailles et les hommes un panier d’un breuvage local réservé aux grandes occasions…

C’était aussi l’occasion d’aller voir ses «modzons» qui avaient quitté l’écurie deux mois plus tôt pour passer l’été à la montagne.

Tout ce beau monde endimanché se retrouvait assis sur une couverture, si possible à l’ombre d’un sapin, pour écouter le pasteur, la fanfare et la chorale avant d’attaquer le contenu des paniers…!

La mi-été d’aujourd’hui a encore les odeurs culinaires du passé et un peu moins celle des chevaux remplacés par les chevaux-vapeur des limousines qui grimpent plus allègrement les pentes du Mont-Chesau.

Le 17 juillet 2016, on retrouvera le même rituel avec un culte à 10h30 suivi par des productions de la Chorale de Puidoux et de la Fanfare Echo des Rochers avec à 16h un bal gratuit.

Par contre, si vous avez perdu votre panier à pique-nique, pas de problème!

L’Union des sociétés locales de Puidoux a tout prévu sur place pour flatter les papilles et calmer les estomacs les plus exigeants dans la bonne humeur et naturellement sous le soleil…!

Donc, dans l’agenda:
17 juillet = Mi-été en Chesau…