Voile – Première régate de Suisse !

Aussi vite que possible, mais aussi lentement que nécessaire

Christian Dick | Premier jour possible de régates et premier jour pour la navigation CGN suite aux mesures de  confinement décrétées par le Conseil fédéral. Les activités ont repris… aussi vite que possible, mais aussi lentement que nécessaire. Première régate de la région, et de Suisse, la « Régate de printemps » de la Société nautique de la Pichette a attiré sept équipages, neuf s’étaient inscrits, sous un ciel gris et avec des vents changeant du calme à des conditions très sportives. Comme d’habitude, le parcours était triangulaire et, le vent forcissant, deux tours ont pu être accomplis entre le port de la Pichette, une bouée au large de Glérolles et la dernière devant Vevey. En temps réel comme en temps compensé, « Chocolate », barré par
François Bopp, a remporté cette régate devant « Arba » mené par Alain Hügli et « Rhum » et « Eau » à Philippe Deval. Chapeau tout de même aux organisateurs qui, en un temps record, ont réussi à maintenir une course d’abord annulée par les autorités! Les mercredis d’entraînement ont repris à Pully et Lutry, les mardis à Moratel. Au départ de ce même port, la « Cully-Meillerie-Cully » aura lieu comme prévu dimanche 21 juin, suivie, du 22 au 26,
des « 5 Soirs du Dézaley ». A Lutry, la « P’tite Semaine du soir » aura lieu du 17 au 19 juin et à Pully la « Semaine du soir » du 17 au 21 août. Celle-ci génère cependant un flot de plus de trois cents personnes. A voir ! A la Pichette, la « Régate d’été » et la « Régate Plein Soleil » seront respectivement courues les 11 juillet et 8 août.

En règle générale, qu’est-ce qui a changé ?

Un avenant 3 rend obligatoires certaines mesures. Il signifie, entre autres et en quelques mots, que la règle des 5 personnes est supprimée, que les règles d’hygiène comme le respect des distances dans la mesure du possible sont maintenues, que le contact physique étroit s’établit en groupes fixes, que le nombre de participants est limité à 300 personnes, qu’une liste complète de l’équipage avec un responsable est obligatoirement remise aux organisateurs de la course pour une question de traçabilité. Amis lecteurs, la saison a enfin commencé !