Ça suffit !

Le krach de 1929, la première et la seconde guerre mondiale furent des crises majeures. La Suisse faisait partie du monde, mais ces événements, notre pays les avait « gérés » d’une manière « exemplaire » et s’en est sortie avec quelques égratignures… et un peu d’opportunisme. Ces trois événements symboliques ne sont que les plus grandes crises du XXe siècle qui ont mis sur la paille nombre de nations voisines, et voilà qu’apparaît la peste noire… Pardon ! Cette pandémie date du XIVe siècle. Aucune envie de vérifier comment notre Confédération s’est sortie de ce mauvais pas, et surtout trop agacé pour le faire. La peste noire… pardon encore une fois. La pandémie de Covid nous butine le cerveau depuis plus d’un an. La population s’est énormément investie en temps de compréhension et de patience, et continue… ou plus du tout ! Savoir que le nuage radioactif de Tchernobyl nous est passé dessus sans laisser de traces (?) n’autorise pas à penser qu’un nuage biologique en fera de même. Penser que la Suisse continuera à rester une île au milieu du continent européen n’est valable que pour ceux qui pensent chiffre. La biologie n’en a que faire de l’économie. Et l’économie n’a pas plus d’intérêt dans le bien-être du citoyen, sauf peut-être à l’importation de homards. Mais mon bistrot est déjà mort. Vaccination et/ou test. Qu’en est-il ? Qu’attendent les autorités, la baisse des coûts du marché ou la baisse de la population ? Mes chers sages, et en particulier mon très cher ministre des finances, cher Ueli : quelle crise attendez-vous pour délier les cordons de la bourse et déclarer la mobilisation générale ? Pourquoi les troupes ne sont elles pas encore en formation sanitaire ? Pourquoi ne vois-je aucun camion à croix blanche débouler dans mon village ? Ça suffit ! Testons et vaccinons à grande échelle et gratuitement, ou l’élection des 7 sages devra finalement se faire par le peuple. La France croule sous la 5e République et rêve de la 6e, les Germains germanisent et les Italiens pensent à Néron…