Voix8 & EBJ, un feu d’artifice musical à Moudon

Marina Paglieri, Association Pour St-Etienne | Avis aux aventuriers et Indiana Jones des temps modernes qui rentrent peut-être de Safari brandonnois ! Une énigme se pose: Quel lien existe-t-il entre un chef de chœur vaudois fort sympathique, à la carrière prometteuse dans toute la fougue de sa jeunesse, des musiciens professionnels français, espagnols, sud-américains ou même encore une Coréenne réunis dans un vaisseau orchestral en plein essor, des jeunes chanteurs semi-professionnels d’ici et d’ailleurs réunis par la passion chorale, quel lien entre tous ces artistes ?… Un clocher du XVe siècle, une célébrité vénitienne de l’aube du XVIIe siècle et un gentilhomme allemand de la fin du XVIIe siècle, et quel lien avec un consort d’instruments de musique jaillissant d’une autre époque comme la viole de gambe, le violone, le théorbe ? Quel lien, sinon Moudon !… ou plutôt vous !
C’est en effet pour vous, à Moudon, le dimanche 22 mars que ce beau monde de saltimbanques du XXIe siècle affluera de toute l’Europe sous la houlette de leurs maîtres des époques lointaines. Pour vous faire partager leur passion qui n’a pas d’âge ou n’a pas pris une ride quand les chefs-d’œuvre baroques sont interprétés par de tels interprètes, et vous faire découvrir ces instruments d’un autre temps, qu’ils maîtrisent encore aujourd’hui et feront résonner dans ce beau temple de Moudon qui les accueille le temps d’un concert.
Il ne manque plus que vous pour compléter l’équipage de cette aventure d’un retour vers le futur musical… Vous, public curieux et amateur de sensations fortes. Parce que les pièces interprétées, tant la Sestina de Monteverdi que les cantates Membra Jesu Nostri de Buxtehude risquent fort de vous transporter dans cet ailleurs que l’on nomme frisson musical, embarqués par la ferveur de ces interprètes de l’Ensemble baroque de Joux et de l’Octuor vocal Voix8, sous la baguette de Nicolas Reymond, joyeux drille qui manie l’art et la manière d’épouser les courbes de ces œuvres pour unifier la magie d’un moment riche en émotions. L’Association pour St-Etienne (APSE) les a fait revenir à feu doux durant quelques mois pour vous les faire déguster sans modération ce dimanche 22 mars, à 17h, au temple de Moudon.
Et n’oubliez pas de prendre vos amis avec vous, on ne sait jamais ce qu’il peut arriver dans une telle aventure. Mieux vaut être bien accompagné !