Une petite croque à « urban CROC » ?

Jean-Pierre Lambelet  |  Quand il faut choisir le nom d’un nouveau restaurant, inconsciemment des instants vécus reviennent en pensées et guident vers la solution. C’est ainsi que «urban CROC» a pris forme dans l’esprit des concepteurs rappelant Londres avec ses street food ou d’autres expériences culinaires emmagasinées au gré de voyages.
En décomposant le nom, on a urban pour la ville et CROC pour croquer.
Cela peut sembler bizarre d’utiliser un terme urbanistique à Puidoux, et de plus dans une zone artisanale. Mais dès la porte d’entrée franchie, on comprend immédiatement le pourquoi du comment, car on découvre un univers que l’on rencontre habituellement plutôt en ville.
L’architecte, Guillaume Sage, a mis toute sa sensibilité dans l’aménagement et l’habillage coloré de l’ensemble, rendant le lieu accueillant et chaud. Une magnifique fresque peinte en trompe-l’œil par Gaétan Gris attire le regard et invite à s’attabler pour la contempler en croquant un morceau…
Car c’est bien de croquer qu’il s’agit. On peut croquer un bonbon, un chocolat, dans une pomme et, pour les plus romantiques, on peut aussi croquer une jolie silhouette en quelques coups de crayon…
Mais, à urban CROC, de 6h30 du matin jusqu’à la fermeture à 15h, et du lundi au vendredi, il est possible de se sustenter en passant du traditionnel croissant matinal à la tartine à composer soi-même, pour arriver à l’heure du midi avec de la soupe maison, des salades, des pâtes fraiches ainsi que divers menus et assiettes du jour allant du hachis parmentier à la choucroute garnie et d’autres variantes qui sont adaptées aux produits de saison. Et tout cela à prix doux. C’est naturel à «pui doux…»!
Ouvert le 13 janvier, urban CROC se fait déjà une jolie place dans la clientèle proche sise dans la zone artisanale, mais aussi par le bouche à oreille répandant le concept d’une restauration conçue pour celles et ceux qui ont peu de temps pour bien manger durant leur pause de midi car il est également possible de venir acheter et emporter la nourriture à consommer sur son lieu de travail ou à la maison.
Sébastien Hartmann, responsable de développement au sein de la société ConcoRdance SA qui chapeaute urban CROC et dont les cuisines professionnelles jouxtent le restaurant, est fier de piloter ce projet né par la volonté et l’implication de toute une équipe et de sa famille. C’est donc la concordance du style urbain sauce street food avec un éventail de plats gourmets de la top gastronomie.
Et son regard se porte déjà vers le futur en imaginant d’autres lieux où ce concept de restaurant de jour pourrait aussi s’implanter et/ou aussi la possibilité d’organiser des événements ponctuels alliant convivialité et gastronomie.
Bon appétit…!

Pour plus d’infos
www.urbancroc.ch
Tél. restaurant 021 946 04 75
Tél. bureaux 021 946 04 76
E-mail :  info@urbancroc.ch
Route du Verney 18
1070 Puidoux
de 6h30 à 15h.