Un transporteur globe-trotter

Luc Grandsimon | Ce n’est jamais évident de décider de se mettre à son compte. Un tel pas professionnel est risqué, Christian Nafzger l’a fait en juin de l’année dernière et il en est satisfait. Cela faisait 30 ans qu’il était dans la branche du transport dont 28 ans de poids lourds.
«J’avais envie d’être de l’autre côté de la barrière, d’être patron»

Une phrase qu’il dit avec un sourire. «Après tant d’années à rendre des services de dernière minute pour l’entreprise et des horaires de travail qui ne sont pas toujours évidents, je voulais me lancer.» Les six premiers mois étaient là pour mettre en place doucement son entreprise. «Je ne dois rien aux banques et j’en suis très content !» dit-il en expliquant son indépendance. «Il faut être ouvert au client, disponible, à l’écoute de ses besoins et prêt à trouver des solutions adaptées à ses attentes… c’est plus facile quand on est son propre patron.»
Christian Nafzger sait se débrouiller pour optimiser ses voyages en dehors ou dans la Suisse et pour cela il est équipé afin d’acheminer toutes combinaisons de transports jusqu’à 8 tonnes.
«Nous transportons tout: voitures, SUV/4×4, véhicules de collection, véhicules de prestige, minibus, motos, bateaux, caravanes, bus camping, machines et matériaux de chantier, machines et matériel agricole et véhicules utilitaires grand volume.»
«Tout ce qui est sur roues et petites machines, je le transporte»

Mais il ne le fait pas seul. «J’ai toujours un acolyte canin qui me tient compagnie. J’avais un husky du nom de Saskia, maintenant c’est un braque de Weimar du nom de Lucky qui a pris le relais. Leur compagnie est très importante, nous partageons de merveilleuses aventures et faisons de belles rencontres ensemble sur la route.» De son expérience de transporteur, il a glané beaucoup d’anecdotes, mais une particulièrement lui vient à l’esprit:
«A Saint-Légier, il y a un Pinocchio de 13,50 m de hauteur. Vous pouvez le voir de l’autoroute. Il a été fabriqué par les Ateliers Volet charpentes/bâtisseurs SA. Il leur sert d’emblème et était inscrit dans le livre Guinness des records. Des Italiens sont venus du village de Collodie, lieu de naissance de l’auteur de Pinocchio, pour le voir. Ils voulaient qu’ils construisent un Pinocchio plus grand. Ils en ont fait fabriquer un de 17,50 m et c’est moi qui l’ai descendu en Italie. C’était merveilleux d’aller porter un Pinocchio dans son village d’origine.»
Quand nous lui demandons si cette nouvelle vie lui plaît, il répond sans hésitation:
«C’est du stress, mais moins qu’être employé, et quel bonheur de ne plus subir la pression de l’employeur et d’être directement au service de ses clients!»

Nafzger Transport Suisse-Europe
Route du Vieux-Collège 7
1077 Servion
Tél. +41(0)79 379 38 43
e-mail: christian.nafzger@hotmail.com