Portes ouvertes maison Energie Plus

Isabelle Goumaz Burka | Entrée en vigueur le 1er juillet 2014 une nouvelle loi sur l’énergie (Dirent) fixe des normes quant à la construction, rénovation et transformation de bâtiments. Ces derniers devront produire au moins 20% de leur électricité et 30% de leur eau chaude. C’est un bon pas en avant face à notre indépendance énergétique, dont le but est de sortir du nucléaire et réduire le CO2.

Ne serait-il pas possible, dans cette lancée, de faire plusieurs pas en avant?
Pourquoi fixer les pourcentages de 20 et 30% alors qu’il est possible de produire beaucoup plus d’électricité et d’eau chaude avec sa propre maison?
Pourquoi ne pas exiger qu’une partie du chauffage soit solaire?
Pourquoi les programmes de développement des énergies renouvelables ne mettent-ils pas en avant la priorité concernant la réduction de la consommation?
Il y a 6 ans, nous avons fait un pari: rénover entièrement notre maison (année 1964/1970) afin que l’économie d’énergie soit maximale. Actuellement, nous produisons deux fois et demie la quantité d’électricité dont nous avons besoin. L’eau chaude pour le sanitaire et le chauffage est fournie au 3/4 par le soleil. Le quart restant est fourni par le chauffage à bois-CO2 neutre.
Bien d’autres explications (échangeur d’air, puits canadien, isolation périphérique…) vous seront fournies lors de nos portes ouvertes le samedi 11 octobre à 16h.
Lieu: La Vulpillière 10, Puidoux
Chemin balisé depuis le Logis du Pont
Pour plus de renseignements: 021 946 34 39. Alors à bientôt peut-être!