Plus de 600 institutions vaudoises choisies

Réd. | La Fondation d’aide sociale et culturelle, commission vaudoise de répartition des bénéfices de la Loterie Romande, a présenté la répartition des bénéfices de la Loterie Romande mercredi 23 septembre à la maison Buttin-de-Loës.
Elle a octroyé plus de 36 millions de francs à quelque 620 institutions d’utilité publique pour la période allant de juillet 2014 à fin juin 2015, qui ont été répartis à 34% en faveur d’institutions actives dans le domaine social, 53% dans le domaine de la culture et 13% dans la promotion, la recherche, le tourisme et l’environnement.
Les demandes pour cette période ont largement dépassé les moyens à disposition, qui pour les satisfaire toutes auraient dû être dotées de 60 millions de francs.
Pour mémoire, l’accès à cette aide substantielle suppose de satisfaire à quelques critères simples, entre autres les projets soumis ne doivent pas encore avoir été réalisés; il doit s’agir de projets d’intérêt général, dont l’accès libre est garanti à des bénéficiaires parmi lesquels on comptera la population vaudoise.
Parmi les bénéficiaires de la région, le café-théâtre L’Esprit Frappeur de Lutry, le chœur Ardito de Grandvaux, la Cie de la Grotte de Saint-Saphorin, le Cully Jazz Festival et le Cully Classique, l’Association des concerts de Savigny, l’Association EMS Le Signal des Cullayes, les Amis de Mafli et les Amis de Robert Piguet de Lutry, l’Association soutien Groupe Marsens de Châtillens, la Cie de théâtre Gianni Schneider de Ferlens, la Cie Zappar de Lutry, le Théâtre du Jorat de Mézières, la Fondation EMS Le Marronnier de Lutry, la Fondation pour la conservation de la maison Buttin-de-Loës à Grandvaux, le Théâtre Barnabé de Servion, le Madrigal du Jorat et la société d’accordéonistes «Les Rossignols» de Forel (Lavaux).