On poutze le Flon à fond !

Michel Dentan  |  C’est sous une pluie battante qu’une trentaine de courageux et très engagés citoyens et citoyennes – plusieurs d’entre eux accompagnés de leurs enfants – ont participé à l’opération «Coup de balai» organisée par le comité des fêtes et la Municipalité de Servion, le samedi 16 avril. Chaque année, au printemps, des campagnes visant à lutter contre le littering sont mises sur pied en Suisse romande, avec l’appui et les conseils de la Coopérative romande de sensibilisation à la gestion des déchets (www.cosedec.ch). Le littering? Pour ceux qui n’en auraient jamais entendu parler, il s’agit de la très mauvaise habitude de laisser traîner ou de jeter les déchets dans les espaces publics, plutôt que de les déposer dans les poubelles destinées à cet effet. Et la commune n’est pas épargnée par ce phénomène. Il suffit, pour prendre un exemple parmi tant d’autres, d’emprunter à pied la route cantonale conduisant de Servion aux Cullayes pour constater le nombre de détritus, souvent jetés hors des véhicules, jonchant le bord de la chaussée.

Volonté et dévouement

La motivation de tous ces bénévoles fut telle que, au milieu de la matinée, le soleil lui-même vint à la rescousse et s’est joint à eux pour la suite de ce laborieux travail qui a débuté au bord du ruisseau Le Flon de Carrouge, derrière le théâtre Barnabé, pour se poursuivre jusqu’à la limite de la commune de Mézières. Après un repas de midi offert par la commune et préparé par le restaurant de la Croix-Blanche, le team de nettoyeurs, au nombre d’une vingtaine pour l’après-midi, s’est remis à la tâche, opérant cette fois-ci à proximité du refuge des Quatre-Croisées pour descendre jusque vers le zoo. Ce grand débarbouillage s’est étendu, pour l’ensemble de la journée, sur une distance d’environ 10 kilomètres!

Une importante récolte

La récolte fut à la hauteur des attentes. C’est ainsi que près de 200 kilos d’immondices, représentant un volume d’environ 2 mètres cubes, ont été récoltées, notamment les classiques bouteilles, cannettes, emballages divers, plaques de sagex, carton et papier. Mais des objets plus insolites tels que barres de fer, tuyaux, épuisette et même… une cuvette de WC en faïence (!) ont été récupérés.

Afin de permettre à chacun de constater de visu l’ampleur du phénomène, les détritus recueillis seront exposés à la déchetterie communale, durant environ une semaine. Entrée gratuite !

Une très belle opération de solidarité et de civisme que l’on aimerait ne plus voir nécessaire si tous acceptaient de jouer le jeu et de respecter la nature et leurs concitoyens.

Nos félicitations et nos remerciements aux promoteurs et aux bénévoles pour leur participation à ce nettoyage de printemps, dont un renouvellement pourrait, aux dires des organisateurs, être à nouveau envisagé pour l’année prochaine.