Les Rogivue d’Oron à Tramelan 

Jean Prod’hom | Le dimanche 14 juin s’est déroulée à Tramelan la troisième manche de la Coupe suisse de trial, là même où Tom Blaser, il y a une année, devenait champion suisse junior. Les douze coureurs du club de Moudon ont une fois encore fait bonne figure: Théo Benosmane et Loïc Rogivue sont montés sur le podium.

Il y a deux façons de se rendre dans le Jura bernois, par Berne et Bienne ou par Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Si vous choisissez le premier itinéraire vous gagnerez quelques minutes, si vous choisissez le second, vous aurez à traverser les Franches-Montagnes, c’est un enchantement: les sapins y sont comme des îles ou des archipels dans le vert sans bord des pâturages, les fermes ont de larges hanches et une façade blanchie à la chaux, les poulains ne lâchent pas d’un sabot leur mère, les auberges vous offrent leur terrasse, l’étang de la Gruère sa fraîcheur. Mais sachez qu’en vous y rendant de ce pas, il faudra vous lever tôt pour être à l’heure.
Les carrières Huguelet, c’est une saignée de pierres et de terre au milieu des prés; chaos et ruines qui auraient pu servir de décor à un James Bond de banlieue. C’est dans cet abandon que les meilleurs trialistes de Suisse se sont retrouvés pour déterminer qui auraient à tenir les premiers rôles. A ce jeu, les coureurs du TCPM se sont bien défendus.
Chez les Elites, Tom Blaser a terminé à une excellente 5e place; Romain Bellanger plus loin, à la 12e; chez les Minimes, Théo Grin est à la 10e. Chez les Benjamins, Michaël Repond, qui revient de blessure, finit à une remarquable 4e place, à deux points seulement du podium qui l’attend; tout près de lui, Kouzma Rehacek (5e) et Matthieu Habegger (6e) sont prêts à jouer les premiers rôles. Chez les Poussins, Jules Morard se retrouve au pied du podium, sur lequel Théo Benosmane (2e) monte pour la troisième fois cette saison. Bastien Perrin (6e), son frère Maxime (9e) et Kelian Crausaz (11e) poursuivent leur apprentissage.
Il y a un pilote dont nous voudrions aujourd’hui souligner la performance, c’est Loïc Rogivue, un ressortissant d’Oron qui tient cette saison les premiers rôles dans la catégorie des Juniors ; il obtient une belle troisième place. La progression de Loïc, qui s’est mis au trial en 2007, à 8 ans, est constante. Loïc a fait toutes ses classes au TCPM, entraîné par René Meyer et Jean-Daniel Savary; on ne compte plus ses podiums, il est devenu un incontournable sur le circuit, toujours prompt à donner un coup de main, généreux, jamais avare de ses efforts et de son temps. Et le temps, il en a moins. Loïc a commencé en effet un apprentissage de charpentier en automne dernier; il continue pourtant à s’entraîner deux fois par semaine, avec le sourire. Dans ces conditions, il n’est pas simple de continuer un sport à un tel niveau, il le fait. Pas seul, ses parents sont à ses côtés depuis le début, ils ont juré fidélité au club; Martine, sa mère, s’occupe depuis quelques années de la caisse du club et Stéphane, son père, pour ne pas demeurer en reste, a fait les cours de juge et officie toute l’année sur les courses. Ce sont les Rogivue d’Oron qui assurent, avec les parents de Baulmes et de Marnand, de Belmont, d’Hermenches, de Moudon et de Palézieux, de Vulliens… l’existence de ce club qui fait la fierté de la région. Bravo aux Rogivue!

Rendez-vous en fin de semaine à Wangen et à Stäfa. Les samedi 27 et dimanche 28 juin couronneront en effet, dans les cantons de Schwytz et de Zurich, non seulement les vainqueurs des quatrième et cinquième manches de la Swiss Trial Cup, mais encore les nouveaux champions suisses 2015. Et à ce jeu, nous espérons que le TCPM aura, dans la catégorie des juniors, quelques cartes à jouer…