Les relations entre frères et sœurs

Milka | Membre d’une grande fratrie, je me suis souvent demandé pourquoi nous étions si différents les uns des autres. Même constat avec mes enfants, éduqués de la même façon, issus des mêmes gènes, mais à l’opposé l’un de l’autre.
Des études montrent pourtant que les membres d’une fratrie ne se ressemblent pas plus que des individus choisis au hasard dans la population. N’avez-vous jamais constaté vous-même que vous vous entendez souvent mieux avec des inconnus qu’avec vos propres frères et sœurs ?
La littérature moderne sur la fratrie explique ces différences uniquement par la diversité du comportement des parents envers chaque enfant. Il est vrai que les parents accueillent leur premier enfant avec davantage de curiosité, d’attentes et de projections que les suivants, car cet enfant va profondément transformer leur vie. Cela peut donc expliquer certaines particularités de l’aîné, mais non les différences entre les cadets, dont l’arrivée ne bouleverse de loin pas autant la vie des parents. Ne dit-on pas d’ailleurs du premier qu’on le brode, du second qu’on le coud et du troisième qu’on le faufile !
Dans ce contexte, l’auteur suit une approche originale: il délaisse la piste de l’influence parentale pour étudier la dynamique propre du système familial. Quelle situation trouve chaque enfant à son arrivée dans la famille ? Quel rôle son rang de naissance l’oblige-t-il à assumer ?
Il choisit les critères révélant les différences entre les frères et sœurs parmi les termes que les parents utilisent spontanément en décrivant leurs enfants. Et nous tombons tous dans ce piège, si nous nous observons, nous trouverons aisément cette différence dans la façon dont nous parlons de notre progéniture.
Ce livre est une deuxième édition, la preuve qu’il apporte des réponses aux nombreuses questions que se posent les parents face aux réactions parfois incompréhensibles de leurs enfants entre eux. Il est étayé par des témoignages concrets et apporte une aide non négligeable pour gérer les conflits entre frères et sœurs. Il n’est pas seulement utile aux jeunes parents mais peut certainement aider des gens plus âgés à comprendre leurs relations avec leur fratrie et à éclairer les incompréhensions avec leurs enfants devenus adultes.
L’auteur, Ingo F. Schneider, est médecin généraliste et homéopathe. C’est dans le cadre de sa profession qu’il a fait d’étonnantes observations sur les structures familiales. Il livre ici le fruit de son expérience et donne des conseils concrets pour mieux comprendre chaque enfant dans sa singularité et mieux l’accompagner dans son développement personnel.