Le budget 2015 est maîtrisé

Luc Grandsimon | Le président Gérald Chappuis a félicité les conseillers communaux d’être venus si nombreux pour cette dernière séance de l’année. Le procès-verbal de la séance du 2 octobre 2014 a été accepté à l’unanimité après quelques modifications.

Un budget 2015 déficitaire
La commune de Puidoux annonce un budget déficitaire pour 2015 de Fr. 726’500.–. Un déficit qui s’explique par une augmentation des charges due entre autres au compte budgétaire scolaire qui s’est vu simplifié depuis la création de l’ASCL. Un compte qui pour l’instant n’est qu’une estimation de la part de la commune de Puidoux à l’ASCL. Le syndic René Gilliéron annonce que le budget 2015 est maîtrisé. Au cours de la présentation des différents dicastères, les conseillers municipaux n’hésitent pas à rappeler que la création de certaines lois fédérales les oblige à réaliser de nouveaux travaux. Un coût alourdissant les charges. Le rapporteur de la commission de gestion, Raymond Larpin, explique au cours de son rapport que chaque année le budget proposé est déficitaire mais se révèle par la suite bénéficiaire. «L’une des inconnues est le budget de l’ASCL qui est pour l’instant une estimation. Les municipaux sont restés économes et la facture sociale reste stable.» Le budget 2015 est accepté à l’unanimité.
L’auberge communale a un nouveau tenancier et son ouverture est prévue pour début février 2015.
Le projet de la fromagerie avance et les travaux devraient débuter l’été 2015.

Le nouveau collège, l’UAPE et la nouvelle salle de gymnastique polyvalente V6
Le municipal Jean-François Rolaz a présenté les plans du collège du Verney et de l’UAPE. Une présentation très détaillée qui a permis de constater l’avancée et la planification des travaux. L’aménagement des classes est prévu pour juillet et août 2015.
La présentation de la salle de gymnastique polyvalente V6 fut aussi claire et elle a permis aux municipaux Claude Chevalley et Jean-Rémy Chevalley d’expliquer le fonctionnement et la rentabilité du chauffage à distance aux conseillers communaux.
Pour réaliser les travaux, la Municipalité s’oriente vers le «Contracting» avec le groupe Romande Energie. C’est le groupe Romande Energie qui prend en charge les frais de construction et d’exploitation de ce chauffage à distance. Les municipaux ont bien insisté, carte à l’appui, que ce chauffage utilisera les ressources du canton.La Municipalité a demandé aussi au Conseil de créer une commission ad hoc pour cette nouvelle salle de gymnastique polyvalente.
Il a aussi été décidé que le Conseil communal sera toujours constitué de 60 conseillers du fait de la recrudescence d’associations diverses.

Le Conseil s’achève avec les meilleurs vœux du président pour cette fin d’année.