La Zumba, le rythme est bon pour le moral

Antonio Costa | La nouvelle édition des Family Games aura lieu à Vidy le 7 juin prochain. Cette année le Panathlon Lausanne offre un parcours avec 20 sports à la clef. Votre hebdomadaire vous conte ses sports jusqu’au jour J.
Le Panathlon Lausanne fait partie du Panathlon international. Reconnue par le Comité International Olympique, cette institution créée en 1951 à Venise est présente dans 33 pays. Les membres du Panathlon ont pour point commun le respect pour le sport. Ils se recrutent parmi les personnalités qui sont ou ont été en relation avec le sport, que ce soit à travers leur parcours professionnel, leur carrière sportive ou leur engagement associatif. Ils incarnent l’esprit du sport. Ses sportifs d’élite et ses dirigeants sont engagés bénévolement pour les jeunes et la promotion des valeurs essentielles du sport comme notamment le fair-play, la lutte contre le dopage et la violence dans le monde du sport. Une collaboration qui permet aussi de s’assurer que chacun puisse bénéficier d’une éducation sportive saine et juste.
Grâce aux Family Games, le Panathlon permet chaque année à des jeunes et des familles de se familiariser avec des sports, d’apprendre et de comprendre les implications du sport au sein de la famille et pour tous ses membres.
La vague latino de la Zumba est très en vogue de nos jours. Danse d’origine colombienne, cette mixture rythmique s’articule sur tout le charme latin de la danse. Elle allie à la fois la sensualité de la salsa, le rythme merengue, la grâce du flamenco et des mouvements d’aérobic. Dans le monde, nous comptons près de 12 millions de personnes qui pratiquent la Zumba dans plus de 125 pays.
Elle a été inventée par un danseur et chorégraphe colombien, Alberto Perez, dans les années 1990. Ce dernier raconte qu’il a inventé ce concept un jour où, ayant oublié la musique qu’il utilisait habituellement pour sa classe de danse aérobic, il a dû improviser avec la musique qu’il avait sous la main, de la musique latine. En 2001, Alberto quitte la Colombie pour s’installer à Miami et y amener le concept de la Zumba. Une de ses étudiantes lui présente son fils, Alberto Perlman, qui deviendra CEO de Zumba, ainsi qu’un ami d’enfance de ce dernier, Alberto Aghion, qui deviendra président de l’entreprise. Ensemble, ils produisent une bande démo qui permettra de vendre le concept à une franchise de fitness américaine qui l’intégreront dans leur programme à travers les Etats-Unis. En 2005, la Zumba Academy est fondée pour encadrer la formation des instructeurs de Zumba.
Comment se pratique un cours de Zumba ?
Une classe de Zumba dure habituellement une heure. Sur un enchaînement de plages de musique de styles, l’instructeur exécute des chorégraphies simples qui peuvent être imitées par les participants. Des exercices d’aérobics et de force musculaire sont ainsi effectués en enchaînant des périodes plus intenses suivies de périodes plus calmes. Une période de 5 à 15 minutes est réservée au réchauffement au début, et une ou deux chansons permettent le retour au calme et les étirements à la fin.
Plusieurs types de classe s’ajoutent au concept traditionnel, par exemple la Zumba Toning, qui cible le renforcement musculaire (souvent avec l’utilisation de poids tenus dans les mains) la Zumba «dans le circuit», qui combine les chorégraphies de l’entraînement par intervalles; l’Aqua Zumba, qui amène le concept dans l’eau; la Zumba Sentao, qui se base sur l’utilisation d’une chaise ou la Zumba step, comme son nom le dit. Le programme est aussi proposé sous une forme adaptée à une population plus âgée, aux enfants de 4 à 12 ans, «Zumba kids et Zumba kids junior», et même aux bébés de 0 à 3 ans, «Zumbini». Il s’agit d’un véritable régal pour les amateurs de fitness en quête de nouveaux cours d’exercices sportifs. Avec sa diversité, la Zumba permet de travailler les muscles tout
en s’amusant. Des bons moments pour la perte de
calories garantis…