La grande salle transformée en Cyber-Café Fédéral

JPG | Non, il ne s’agit pas d’un nouveau projet communal d’affectation, mais bien d’une création du Théâtre de la Dernière Minute (TDM) d’Epesses. Cette comédie en trois actes de Thomas Miauton et Gabriel Boré se situe à la Saint-Valentin, au Café Fédéral, rendez-vous des esseulés. Qui trouvera l’âme sœur et comment l’inviter après des prémices sur Internet? Venez au bar du Cyber-Café Fédéral et vous saurez tout sur les clients de ce bistrot à l’image du monde.

Le Théâtre de la Dernière Minute
C’est en deuxième partie de leurs concerts annuels que les chanteurs du Chœur mixte d’Epesses devenaient comédiens pour le bonheur des spectateurs de la région. Par la suite, les circonstances de la vie ayant évolué et les exigences vocales et théâtrales devenant de plus en plus exigeantes, c’est en 1999 que les comédiens brûlèrent les planches pour leur propre compte. Le TDM était né et joua sa première pièce, «Le Légume» de Scott F. Fizgerald. Depuis l’an dernier, des jeunes ont rejoint le groupe, dont Thomas Miauton qui a mis sa plume à disposition pour écrire cette comédie collant à l’actualité. Ce sera aussi la première fois que la troupe jouera une création, avec de nouvelles forces, ce qui est de bon augure pour fêter les vingt ans du TDM dans trois ans.

Les auteurs
Thomas Miauton est né en 1992 à Lausanne d’un père suisse et d’une mère française. Il suivra son père à Madagascar où il y réside pendant 12 ans, avant de revenir au pays. Il découvre la philosophie et les sciences politiques, mais l’étude académique de ces branches ne lui convient pas. Il s’intéresse au théâtre: il écrit et joue sa première pièce sur le philosophe Foucault et sur son histoire de la sexualité. Il fréquente une école de théâtre à Arles.
Gabriel Boré, d’origine toulousaine, grandit en Picardie. La vingtaine passée, il rejoint son père en Suisse, adepte de l’anthroposophie. Il travaille en tant qu’éducateur, activité qu’il abandonnera pour fréquenter aussi l’école de théâtre d’Arles pour devenir metteur en scène.

Représentations à Epesses
Mercredi 10 février
Vendredi 12 février
Samedi 13 février
Portes à 19h
avec petite restauration – Spectacle à 20h30
Réservation au Minaret, Temple 3, 1096 Cully,
021 799 16 50 ou billetterie sur place.
Entrée Fr. 20.–/
AVS et enfants Fr. 15.–.