Du pain, du vin et des jeux

Cette expression, Panem et Circenses, selon sa locution latine utilisée dans la Rome antique, traduisait la volonté d’une classe dirigeante de s’attirer la bienveillance de l’opinion populaire à travers des distributions gratuites de pain et l’organisation de spectacles de cirque. Par son usage répété, elle révéla une volonté délibérée du pouvoir politique d’occuper l’esprit de la population à autre chose qu’aux enjeux plus exigeants de la participation à la vie de l’empire. L’engouement populaire se contentant de se nourrir de ces besoins primaires, doublé de politiques dirigeant seuls la « démocratie romaine », la décadence pointa doucement à l’horizon…
Même si l’Histoire nous a déjà conté l’issue tragique d’une telle pratique, elle en reste néanmoins courante et efficace de nos jours ; on ne change pas une équipe qui gagne…
Mais loin de nous l’idée de jeter l’opprobre sur cette combinaison pain-vin-jeux ; il faut tout de même admettre que l’arrivée des beaux jours favorise les rassemblements festifs. Chacun de nous se réjouit déjà à l’idée de traîner ses tongues dans un festival ou de faire trempette lors d’une régate, tout cela en dégustant avec modération le panem et le vinum idoine. C’est aussi cela la vie de la région!
Dans ce cadre, votre hebdomadaire se fait un plaisir d’ouvrir les feux dans cette édition avec le traditionnel Circense de boxe à Palézieux qui a attiré plusieurs centaines de fans le week-end passé pour un spectacle qui en a ravi plus d’un. La célébration du Vinum de Lavaux n’est pas en reste… Le 2 avril vous découvrirez une des premières dégustations – et sans doute, pas la dernière – de la récolte de la canicule. D’aucuns en parlent déjà comme d’un millésime de « derrière les fagots », digne des cuvées 2003 et 2005 !
Après cette période charnière de trêve pascale, et avec la douceur retrouvée des journées printanières, Le Courrier reste votre partenaire idéal pour communiquer sur toutes vos manifestations, de la Haute-Broye jusqu’en Lavaux, le pain de l’esprit en somme…