Décès d’Hélène Cossy

Nicolas Bichovsky | La doyenne de Puidoux n’est plus. Hélène Cossy, née Porta, est décédée le 28 janvier dernier dans sa 103e année.
Fille d’agriculteurs, Hélène Porta a passé son enfance en Jordillon, sur la commune de Villette, où travaillaient et cohabitaient dans la même ferme sa famille et celle de son oncle. En 1927, ses parents acquièrent une campagne pas bien loin, aux Jordils, sur la commune de Lutry, et ils s’y installent en famille. En 1935, elle épouse Hubert Cossy, agriculteur à la ferme de Vers-les-Cossy, près du lac de Bret. Trois enfants, Annette, François et Martine viennent animer les lieux de leur juvénile babil. Hélène Cossy a de quoi s’occuper entre le ménage et le jardin qu’elle cultive avec passion. Propriétaire d’une parcelle de vigne près de la Corniche, son grand plaisir est d’y procéder aux effeuilles. Elle a participé en qualité de figurante aux fêtes des vignerons de 1955 et 1977. Les autorités de Puidoux lui ont confié la responsabilité de l’inspection de l’enfance placée dans la commune. Elle a participé activement à la vie associative locale au sein du Chœur de dames et de la Société de couture.
Hubert, son mari, est décédé en 1992. Elle continua de s’activer à la maison jusqu’à l’hiver 2002 lors duquel, tombant gravement malade, l’hôpital de Cully l’accueillit. Cette grand-maman de 8 petits-enfants et arrière-grand-maman de 13 arrière-petits-enfants put fêter ses 90 ans en famille, à son domicile. Mais bientôt, elle se sentit angoissée et fut réadmise à l’hôpital, puis transférée au Pavillon de Lavaux. Hélène se rétablit physiquement, se sentant sereine et rassurée dans cet établissement où elle vécut 12 ans avant de s’endormir paisiblement entourée de l’amour des siens.
Nous prions la famille Cossy de croire en l’expression de notre sincère sympathie.