Daniel Flotron, préfet dès le 1er mai

Jean-Pierre Lambelet  |  Selon un communiqué du 3 mars du Conseil d’Etat vaudois, Daniel Flotron, actuellement syndic de Forel-Lavaux, est nommé préfet du district de Lavaux-Oron dès le 1er mai 2016.

S’il est vrai que la surprise de sa nomination est grande du côté de Forel, car le secret de sa candidature était bien gardé par le cercle très restreint des personnes qu’il avait mises au courant, par contre il n’y a pas d’étonnement face à son accession à ce poste en regard des compétences reconnues et appréciées de l’homme.

Car il en faut des compétences pour être agréé par le groupe de pilotage qui examine les candidatures pour finalement aboutir à s’asseoir devant le Conseil d’Etat in corpore qui au final désigne le récipiendaire.

C’est donc un chemin de vie commencé par son premier babil le 10 juin 1960 et qui l’a vu grandir à la ferme de Mau-Paccot, faire ses classes à Forel, puis un CFC agricole à Cernier pour déboucher sur une kyrielle d’activités aussi diverses que secrétaire de la société de laiterie, inspecteur des viandes et du bétail, président de l’association des commerçants du marché de Vevey, membre du conseil d’administration d’Orlait, et tout ceci en plus de son domaine agricole et de la création de la communauté d’élevage Flotron-Destraz-Cordey.

En virtuose de l’euphonium, sa passion pour la musique de cuivre l’a conduit jusqu’à la vice-présidence de la Fête cantonale des musiques à Savigny, en passant par la direction de la Lyre de Chavornay et aussi d’autres activités musicales.

Mais, il faut plus que cela pour briguer un poste de préfet, et son parcours socio-politique l’a également fait prendre régulièrement du galon à Forel et dans la région.

Membre du PLR (Parti Libéral Radical) avec une ascendance plutôt marquée sur le L d’origine, il avait 22 ans quand il entre au Conseil communal de Forel, pour devenir municipal des écoles et des bâtiments en 1998, puis syndic dès 2009 à ce jour.
Durant ces 34 années passées au service de la communauté, il a traité et défendu pas mal de gros dossiers scolaires, structurels, fiscaux, des transports, avec peut-être un point d’orgue sur l’épineux dossier de la décharge d’Albin avec les nombreuses oppositions.

Et puis vint ce jour d’octobre 2015 où le poste de préfet du district de Lavaux-Oron est mis au concours dans la FAO. Et une petite idée qui commence à germer dans son esprit. Qui suis-je, que fais-je, où vais-je ? Préfet… pourquoi pas moi ! Je suis toujours enthousiaste, j’ai toujours envie de m’engager pour la collectivité et le poste est intéressant.
Sachant que ses proches seront les premiers à devoir s’accommoder d’un nouveau mode de vie, c’est autour de la table familiale que son épouse et leurs trois enfants ont débattu de cette opportunité pour délivrer un beau feu vert à son champion de mari et à leur papa chéri.

Or donc, le 1er mai 2016, Daniel Flotron prendra place sur le siège de préfet qu’occupait Jean-François Croset jusqu’au 30 septembre 2015 (devenu au 1er octobre 2015 secrétaire général du Département des institutions et de la sécurité) et qu’occupe Marc-Etienne Piot, qui assure l’intérim jusqu’au 30 avril 2016.

Et pour la syndicature à Forel ? Jean-Pierre Bovet, vice-syndic, assurera l’intérim avec au programme une votation pour élire un nouveau ou une nouvelle élu(e) à la Municipalité, et par la suite s’ensuivra l’élection à la syndicature.

Les 18 communes et les presque 60’000 habitants du district de Lavaux-Oron souhaitent la bienvenue à leur nouveau préfet (le premier venant de la commune de Forel) et le félicitent et le remercient pour son engagement.