Belmont-sur-Lausanne – Comptes 2020 : Résultats plus favorables qu’anticipés

Conseil communal du jeudi 24 juin

Michel Dentan | C’est à 20h15, en la salle de gymnastique du complexe scolaire - prescriptions Covid obligent -, que le président Olivier Guignard ouvre la séance du dernier conseil de la législature 2016-2021, avec pour seul public les nouveaux conseillers/lères élue(s), invités à y assister, mais à l’emplacement du public en raison de la capacité maximale de la salle. Après les formalités d’usage, appel et acceptation du procès-verbal de la séance du 27 mai à l’unanimité moins deux abstentions, la parole est passée à la Municipalité. C’est tout d’abord la syndique, Nathalie Greiner, qui donne connaissance de la nouvelle répartition des dicastères, laquelle a fait l’objet de quelques remaniements et d’un travail en profondeur afin d’apporter une vision claire et exhaustive des responsabilités de chacun. C’est ainsi qu’elle-même reste à la tête de la direction de l’administration générale et de la sécurité publique, la nouvelle élue Sandrine Rainotte prend les commandes de la direction de la jeunesse et des affaires sociales, Catherine Schiesser se charge de la direction de l’urbanisme et des domaines, Jean-Claude Favre conserve la direction des finances, de la mobilité et de l’informatique et enfin Philippe Michelet détient la direction des travaux et des services industriels. Nathalie Greiner évoque ensuite les travaux de révision du règlement du personnel qui vont démarrer, lequel constitue une priorité pour le début de la nouvelle législature et qui devrait entrer en vigueur au 1er janvier 2023. Toujours au chapitre des communications de la Municipalité, Chantal Dupertuis aborde le sujet de la Fête nationale. Allons-nous pouvoir la célébrer cette année ? Dans l’attente de l’évolution de la situation sanitaire et des mesures à prendre, l’exécutif a choisi d’aller de l’avant en attendant la décision finale dont la population sera informée en temps voulu. Chantal Dupertuis rappelle aussi la date choisie pour la prochaine opération «Coup de balai» – dont la dernière qui avait connu un succès inattendu avait eu lieu le 2 juin 2018 - et qui est fixée pour cette nouvelle édition au 11 septembre prochain. Enfin, c’est au tour de Philipe Michelet de rapporter sur les travaux d’alimentation électrique de la commune. Les interventions de changement de câbles annoncées par le Service de l’électricité de Lausanne et nécessitant des ouvertures de chaussée n’ont malheureusement pas pu être coordonnées avec les travaux prévus par la commune aux Chaffeises, au Burenoz et au chemin de la Cure et débuteront donc déjà dans la semaine du 28 juin.

Préavis « Comptes communaux 2020 »

Le plat de résistance de la soirée était constitué par l’examen des comptes communaux de l’année qui vient de s’écouler. La parole est d’abord donnée à Jean-Pierre Bolay, président de la commission des finances. Ce dernier rappelle que dans son dernier rapport, la commission exprimait de très grandes inquiétudes pour l’année 2020 en raison de la crise du Covid. Or, contre toute attente, cette situation difficile ne s’est pas reflétée dans les comptes, puisqu’au lieu d’un déficit attendu d’environ Fr. 377’000.-, les comptes affichent un excédent de produit de Fr. 1’958’000.-. Il incite cependant à la prudence, même si l’on peut se réjouir de ce bon résultat, en raison des charges péréquatives qui ne vont certainement pas manquer d’augmenter pour la commune en raison de ce dénouement favorable. Il fait une judicieuse comparaison avec « l’effet retard » de certains médicaments et rappelle que la crise sanitaire pourrait affecter négativement les comptes de la commune. En conclusion, la commission recommande d’adopter les comptes communaux et d’en donner décharge à la Municipalité. Le président Guignard ouvre ensuite la discussion sur ce préavis municipal en passant en revue les différents chapitres de celui-ci. De toute évidence, des comptes qui ont donné satisfaction à l’assemblée, une seule question ayant été posée relative au recyclage du papier. Au vote final, c’est à l’unanimité moins une abstention que le préavis a été accepté. A l’issue de ce vote, Jean-Pierre Boley, président de la commission des finances, a repris la parole pour annoncer sa décision, après 10 années passées au sein de cette commission, de ne pas poursuivre l’aventure, qu’il juge pourtant passionnante, malgré la lourde charge que cela impose. Il a remercié l’assemblée pour sa grande marque de confiance et a souligné l’excellente ambiance qui règne actuellement au sein de l’exécutif, ce qui n’a pas facilité sa décision.

Rapport de gestion de la Municipalité

Le point suivant à l’ordre du jour consistait en la gestion de la Municipalité pour l’année 2020. Présidente de la commission de gestion, ce fût au tour de Sandrine Rainotte de prendre la parole en remerciant chaleureusement la Municipalité pour leur rapport de gestion et la présentation claire des tâches et activités accomplies, tout en recommandant d’accepter ce rapport et d’en donner décharge à l’exécutif. Après passage en revue des différents chapitres du rapport par le président, le sujet soumis au vote a été largement accepté à l’unanimité. Au chapitre des divers et propositions individuelles, après la remise par le président, à chaque conseiller, d’un souvenir, en geste de reconnaissance sous forme d’un diplôme de participation pour cette législature. En outre, de très chaleureux remerciements ont été adressés à Pascal Reverchon, qui a fonctionné comme huissier du Conseil pour sa fidélité et son engagement depuis 30 ans, ainsi qu’à Didier Bérard, secrétaire du Conseil communal depuis 5 ans dont la qualité et la rigueur du travail ont été soulignés. Mais la série de remerciements n’était pas terminée et ce fût au tour de Nathalie Greiner, syndique, de remercier plusieurs conseillers communaux sortant après de nombreuses années d’exercice, ainsi que Chantal Dupertuis, municipale sortante, pour ses 15 années d’activité et de dévouement au sein de la Municipalité. En guise de point final, le président a clos cette dernière cession de la législature, en laissant la place à un extrêmement sympathique et très convivial apéritif, organisé sous une forme « Covid compatible », afin de continuer à respecter les exigences requises par la pandémie.

Chantal Dupertuis, conseillère municipale des affaires sociales et de la culture prend congé après 15 années de magistrature au sein de la Municipalité
Pascal Reverchon, fidèle huissier du Conseil communal, prend sa retraite en cette dernière cession de la législature après
30 années de bons et loyaux services