Alternative entre domicile et EMS

par Gil. Colliard | Après 18 mois de mise en fonction, le bilan des 33 appartements protégés «A la Faverge» à Oron-la-Ville est en tous points positif. Cette structure architecturale est née de l’union de la Vaudoise Vie et de la Fondation GAPRO les logis, qui ont rassemblé leurs forces et compétences de métiers pour que puissent être mis à disposition de la population locale et régionale 24 logements de 2.5 pièces et 9 logements de 3.5 pièces, répartis sur cinq niveaux.
Destinés en priorité aux personnes du 3e et 4e âge, les logements protégés s’inscrivent comme une alternative exemplaire entre le domicile et l’hébergement médico-social. Ils ont pour objectifs de garantir un cadre de vie sécuritaire, un environnement confortable et adapté, permettant d’allier la prévention des risques avec le désir de rester le plus longtemps possible chez soi. Le statut de locataire est garanti, l’autonomie préservée et la protection de la sphère privée assurée. L’entier du bâtiment est conçu pour un accès facilité. Son entrée principale est sécurisée. Deux ascenseurs permettent un accès direct aux logements. Deux buanderies, des caves individuelles et des places de parc dans le garage souterrain sont à disposition des locataires. De plus un très agréable espace communautaire permet de lier des contacts, de prendre une boisson, de faire quelques petits achats de dernière minute et de prendre les repas préparés par l’EMS la Faverge qui est relié par une passerelle vitrée.

Avec une liste d’attente de 18 personnes, la demande est toujours bien présente
A la mise en location des 33 appartements, 47 demandes avaient été déposées. Chaque requête est examinée par une commission d’admission composée d’un représentant de la Fondation GAPRO les logis et d’un représentant du CMS (Centre médico-social) d’Oron-la-Ville. Les locataires sont au bénéfice de la visite quotidienne du répondant de maison, qui s’assure que tout se passe pour le mieux.

Garder son indépendance en ayant remplacé l’indifférence générale par la bienveillance
Venue pour se rapprocher de ses filles, Raymonde Albisetti, Lausannoise de 82 ans qui a des difficultés à sortir seule, est ravie de son 3.5 pièces aménagé avec beaucoup de goût. Une jolie cuisine fonctionnelle prolongée par un salon baigné de soleil et ouvert sur un balcon spacieux, la comble. La salle de bain a été pensée pour faciliter l’accès à la douche et les places réservées au rangement sont bien présentes. Il y aura bientôt une année qu’elle a pris résidence à Oron-la-Ville avec Poupette la chatte. Toutes deux s’y plaisent et ont leurs petites habitudes. La visite matinale du répondant de maison est un moment important assure-t-elle. La même satisfaction est exprimée par Marcelle et Roger Mazzieri, également Lausannois, qui se sont installés dans les premiers temps. Gilbert Currit est arrivé le 1er août de Puidoux et a trouvé son bonheur dans son 2.5 pièces suffisamment grand pour y mettre ses meubles. Prenant ses repas de midi dans la salle communautaire et profitant des animations, il apprécie son indépendance et a en même temps le sentiment d’appartenir à une grande famille.

Les logements protégés, l’EMS de demain?
Le constat est également réjouissant pour Pierre-André Goumaz, tout à la fois directeur de l’EMS la Faverge et de la Fondation GAPRO les logis qui chapeaute également 20 logements protégés à Lucens. Tous les locataires ont compris qu’ils ont une bonne raison d’être là, qu’elle soit physique et/ou psychique. Cette solution soulage les familles du sentiment de culpabilité qui naît bien souvent lors du placement des aînés en EMS. Tout en garantissant le respect de la vie privée, elle permet de rompre l’isolement et offre un retour à une vie sociale. L’espace communautaire rapproche. Chacun est attentif à l’autre, des amitiés se nouent. Le canton dispose actuellement de 6500 lits en EMS, répartis entre 150 établissements. Pour répondre au besoin des aînés de maintenant et de demain, tenant ici compte que le nombre de personnes de 80 ans et plus va augmenter de 21% d’ici à 2020, le Canton entend créer dans les années à venir 100 lits de long séjour supplémentaires par année à un coût qui s’élève à environ Fr. 280’000.– chacun, tout en poursuivant la modernisation des établissements existants. Mais demain, accepterons-nous de vivre cette étape de notre vie en institution, dans un espace de 16 m², à des coûts supérieurs à ceux occasionnés par des logements protégés? Aujourd’hui, près d’un sixième des 6500 résidents dans les EMS vaudois seraient suffisamment autonomes pour bénéficier de telles structures. Ne devrions-nous pas aller résolument dans la direction des appartements protégés qui seraient l’EMS de demain et l’EMS tel que nous le connaissons qui deviendrait l’hôpital gériatrique d’après-demain?
C’est une belle réalisation pour la commune et notre région, commente Philippe Modoux, syndic d’Oron, d’autant plus que son financement n’a pas grevé la caisse publique. Elle répond à un besoin de sécurisation des aînés, réconforte les familles et simplifie le travail du CMS en diminuant les déplacements. La proximité de l’EMS est également un atout important. Au final on ne peut qu’applaudir à cette construction qui a dépassé les attentes. Oron est prêt à accueillir avec bienveillance tout nouveau projet allant dans cette direction.

Quelques chiffres

24 logements de 2.5 pièces    
surface: 54.90 m² à 57.90 m²
niveau 0 avec terrasse
niveaux 1 à 4 avec balcon
9 logements de 3.5 pièces    
surface: 68.30 m²
niveau 0 avec terrasse
niveaux 1 à 4 avec balcon
Loyer mensuel avec charges, encadrement sécuritaire et espace communautaire:
2.5 pces Fr. 1530.–    3.5 pces Fr. 1775.–
Statistiques actuelles:
Nombre de locataires: 39
26% d’hommes, 74% de femmes dont 15% de couples
Age à l’entrée: 79.49 ans
Raisons d’entrée dans les appartements protégés de la Faverge:
Se sentir en sécurité: 90%
Des raisons de santé: 69%
Se sentir entouré(e): 67%
Bénéficier de prestations de proximité: 67%

Fondation GAPRO les logis, p.a. Fondation EMS la Faverge, 021 908 09 08 / 079 444 50 34
secretariat-reception@emsfaverge.ch • direction@emsfaverge.ch