27 Avril 2017
N°16 Du jeudi 27 avril 2017 ● 67e année (N°3183)
Edito :

Un week-end de douce folie

5e Festival Offenbach les 3 et 4 septembre
  • Fetival_Offenbach_01
  • Concert de Gala “Assemblages” Dominique Tille et Jérôme Berney

  • Gérald Vallélian, syndic de St-Saphorin

  • Dominique Tille, directeur artistique du festival

Coup de coeur de la rédaction

Le comité  |  Un peu d’histoire…

Né en 2004, le Festival Offenbach à Saint-Saphorin en est à sa cinquième édition.

Fort d’une quarantaine de membres, le Chœur mixte de Rivaz-Saint-Saphorin a toujours aimé marier jeu théâtral et musique. Sous l’égide de son directeur de l’époque, Christian Baur, débute un beau voyage à travers le répertoire d’Offenbach: La Périchole (1994), Madame l’Archiduc (1996), Le Voyage dans la Lune (2001), Barbe-Bleue (2003), Le Docteur Ox (2005), Boule-de-neige (2007) et La belle Lurette (2009).

Devenus spécialistes du «petit maître des Champs-Elysées», Christian Baur et le Chœur mixte de Rivaz-Saint-Saphorin décident d’y consacrer un festival. Grâce à une collaboration avec les vignerons de l’appellation Saint-Saphorin, «Offenbach à Saint-Saphorin – Festival musique et vin» voit le jour en septembre 2004. Vu l’enthousiasme qui accompagne cette première édition, une association est créée pour faire perdurer le festival sur une base trisannuelle.

Payant lors de sa première édition, le festival devient gratuit dès 2007 pour un succès populaire et artistique grandissant.

Après trois belles éditions, Christian Baur décide de passer la main et c’est Dominique Tille qui reprend le flambeau et devient le nouveau directeur artistique du festival. Chef de plusieurs chœurs de la région, il a notamment dirigé les 250 choristes et l’orchestre du «Mur du son» lors de l’événement marquant les 250 ans du journal 24 heures au Palais de Beaulieu au mois de septembre 2012.

Sous son impulsion, le festival diversifie sa programmation. L’édition 2013 – sur le thème «Amour & Humour» – reste fidèle à l’esprit burlesque, théâtral et décalé d’Offenbach, tout en s’offrant la liberté d’une programmation qui visite de nombreux compositeurs et styles musicaux. Cette cinquième édition du festival – sur le thème «Musique en mouvement» – compte bien à nouveau faire rimer convivialité, joie de vivre, musique et vin, dans les murs de Saint-Saphorin.

 

Gérald Vallélian, syndic de St-Saphorin  |  Billet du syndic

Chères amies, chers amis de la musique, Amies et amis de Saint-Saphorin,

Si la Fête des vignerons, qui approche à grands pas, s’inscrit dans la durée et marque les générations, la vie culturelle de Saint-Saphorin s’apparente bien à une triennale. En effet, il faut bien trois ans à cette équipe renforcée, motivée et dynamique pour mettre sur pied cette magnifique rencontre. Rencontre d’un patrimoine et de la musique, des vins et de la flânerie, rencontre que je vous souhaite riche de curiosités.

Il n’est pas superflu de rappeler que notre bourg ouvre aux visiteurs ses caveaux, ses jardins, ses places et son église; de rappeler aussi l’éclectisme de ce festival, mariant à merveille opérette, concerts de chœurs, chantées, orchestre, avec cette année plusieurs clins d’œil au poète du lieu, Jean Villard Gilles. En y ajoutant évidemment la découverte des trésors viticoles de Saint-Saphorin, dont les crus 2015 s’inscrivent parmi les millésimes d’anthologie…

De rappeler aussi qu’il est aisé de nous rejoindre en utilisant les transports publics, train, bateau, à pied ou à vélo, ou si nécessaire en voiture…

Et dans l’attente de vous croiser au détour d’une ruelle, il me reste à vous souhaiter un bel été, tout en musique et découvertes!

Merci de votre présence et que vivent la musique, le St-Saph, l’amitié et ce magnifique cinquième «Festival Offenbach à Saint-Saphorin»!

 

Dominique Tille, directeur artistique du festival  |  Billet du directeur artistique

Musique en mouvement

A l’image du beau lever de jupe sur l’affiche, la programmation de cette édition se veut en mouvement.

D’abord parce que de jeunes artistes de la région y présentent des projets qui leur sont chers, leurs visions, nés de leurs audaces et leurs envies d’avancer et de créer de nouvelles formes de spectacles musicaux.

Ensuite parce que l’héritage du festival Offenbach, c’est aussi le mouvement, la présentation de spectacles originaux et inventifs, dans un cadre extraordinaire. La musique en dehors des salles de concerts. Comme à chaque édition, les voix et les instruments font résonner les murs, les jardins et tous les recoins du village. Les artistes prennent possession des lieux pendant deux jours et nous invitent à entrer dans leur univers.

Et surtout parce que toute musique est en mouvement. Car elle vit, se déroule, se déplace et se partage.

La musique là où elle se sent bien.

 

Musique en mouvement
Le village de Saint-Saphorin ouvre au public ses jardins, caves et autres endroits secrets pour une rencontre festive entre culture lyrique et art vinicole.

40 concerts et spectacles gratuits + 1 concert de gala : «Assemblages»,
samedi 3 septembre à 19h30 à l’église.

Retrouvez le programme complet dans notre édition de la semaine prochaine !

 

Tags