22 Novembre 2017
N°44 Du jeudi 23 novembre 2017 ● 67e année (N°3211)

Scandales en toute légalité

Scandales en toute légalité. La saison est clairement à l’indignation. Les sujets ne manquent pas, ils sont même devenus tellement nombreux
  • Edito_AE_Arvid_ED

Editorial

Scandales en toute légalité. La saison est clairement à l’indignation. Les sujets ne manquent pas, ils sont même devenus tellement nombreux qu’il est tout à fait possible de passer les prochaines semaines dans un état fébrile d’agacement et de révolte.

Qu’il s’agisse d’une quête d’indépendance qui n’en finit pas d’avorter, ou des affres de singes décérébrés devant la beauté féminine, il y a de quoi en avoir la nausée ! Mais il y a tout de même des cas qui les surpassent tous… Lorsque les abuseurs usent d’un aplomb tel qu’ils vous font prendre un vol qualifié pour un acte de charité cachée, une phrase assassine pour une virgule mal placée…

Ce n’est pas nouveau, certains voudraient mettre cela sur le compte de l’animalité de la nature humaine alors qu’il n’est question que de soif de pouvoir et de vanité. Mais lorsque l’aplomb et l’arrogance s’unissent à l’intelligence et à la connaissance des lois, nous frisons le Sublime ! Nous devrions célébrer et féliciter ces quelques personnes capables de survoler toute éthique avec une telle majesté ; le verbe haut et l’élégance affichée, ils planent dans des sphères que nous ne pouvons ni atteindre, à peine comprendre. Ils ne sont, à tout prendre, que des bonimenteurs de foire même si la foire est devenue globale.

Mais que l’on ne s’y trompe pas, il en existe de plus subtils encore !

Une subtilité qui frôle l’absence, à tel point que l’on est bien en peine de savoir à qui attribuer la LAT – certes nous l’avons tous votée démocratiquement, mais qui l’a menée jusqu’au scrutin ?… La loi sur la succession ne vaut guère mieux. Elle plombe ceux-là même que la loi sur « le mitage du territoire » devait protéger. L’attribuer à un fonctionnaire fédéral lobbyisé par quelques nababs de l’immobilier serait faire trop d’honneur à l’un comme aux autres. Le mal est fait et Lex sed Lex, ces lois ont été votées en toute légalité et doivent donc être respectées, peu importe qu’il vous en coûte votre exploitation paysanne, qui partira en friche, ou l’évolution naturelle d’une commune…

Lorsqu’on est bloqué devant l’obstacle « Reculer pour mieux sauter » pourrait être une bonne solution, j’en parlerai à mon cheval !…

Tags