Que du bonheur!

Christian Dick | On le savait depuis toujours, une récente étude nous le démontre enfin: nous sommes les personnes les plus heureuses du monde. L’Islande, le Danemark, la Norvège et le Canada nous suivent, quatre nations non européennes au sens politique, cinq pays nordiques.
Les quatre premiers sont en Europe, berceau de la civilisation occidentale. Ça déplaira aux grincheux et à certains barbus, mais tous les quatre portent une croix dans leur drapeau. Tout un symbole!
Samedi dernier, avec le sourire et malgré l’annonce d’une dégradation du temps, une équipe formidable de bénévoles a travaillé à Epesses à l’organisation du Championnat du monde des tracassets. Un tracasset, pour mémoire, est un véhicule viticole à trois roues. N’ayant pas de suspension, il n’est jamais bancal, comme un tabouret de cave. Au sens figuré, qui n’est pas bancal renvoie à l’image du solide, du perdurant, du logique. Une certaine idée du bonheur en somme !
Ce même jour à Pully, le CNPully organisait son entraînement des lestés. Des vents soufflant à près de vingt nœuds ont révélé des conditions sportives. Un nouveau bateau à moteur pour l’accompagnement des juniors et parrainé par le Château de Glérolles a été baptisé par Neptune.
Dimanche, les clubs nautiques de Pully et de Lutry lançaient leur saison sur l’eau par une régate d’ouverture commune. A 9h30, par faible vauderon, 29 voiliers se sont élancés sur un parcours de type banane, soit des allers et retours entre deux bouées laissées à bâbord.
Comme il arrive pratiquement tout le temps sur notre beau lac, les vents ont oscillé. Les navigateurs ont connu une molle. On naviguait sous spi sur un plan d’eau et au près sur un autre, avant que s’installe un vent d’ouest pour l’arrivée.
Sur l’eau il y eut quelques voix fortes demandant de l’eau ou criant un tribord, une manière d’annoncer sa priorité. D’autres ont connu le baiser de la bouée, à défaut de celui d’Eole. Mais la régate fut agréable, idéale pour un début de saison.
Les vents absents, tournant ou faiblissant, il fallut faire deux tours et demie pour croiser au large le pavillon bleu marquant l’arrivée. Il était d’ailleurs temps, tous les équipages n’ayant pas embarqué d’apéritif.
Sur les 29 voiliers à avoir pris le départ, un seul n’a pas été qualifié mais tous ont terminé le parcours. Outsider s’impose en temps réel et compensé devant Pancha Too et Eole 7. Napollo figure en tête de liste. C’est une manière de récompenser l’effort de l’équipage qui donne le start.
Rappelons que les régates d’entraînement ont lieu à Cully les mardis, et les mercredis entre Lutry et Pully. La prochaine régate ouverte à tous les types de voiliers aura lieu du 18 au 21 juin. C’est la P’tite semaine du soir à Lutry, avec apéros, repas et concerts.
D’ici là, bon vent à tous, amis lecteurs. Et profitons bien de cette chance unique d’habiter un beau pays !