24 Juin 2017
N°24 Du jeudi 22 juin 2017 ● 67e année (N°3191)
Edito :

Philippe Modoux ne se représente pas

Le Maître ramoneur tourne une page
  • Philippe Modoux (à droite) en compagnie de Cédric Ottet et Nicolas Glauser

    Philippe Modoux (à droite) en compagnie de Cédric Ottet et Nicolas Glauser

Politique

N.By.  |  Philippe Modoux, né en 1960,  grand-papa d’une petite fille, syndic d’Oron, assermenté le 14 avril 2002 en qualité de député au Grand Conseil, a décidé de se retirer de la vie politique cantonale. Il ne va pas se représenter aux élections de ce printemps. Il était président de la commission des infrastructures du Grand Conseil et assumait de nombreuses responsabilités à ce titre. Les contraintes engendrées par la syndicature d’Oron qu’il conserve, cela représentait une charge de travail excessive au regard de son activité professionnelle. Il a repris l’entreprise de ramonage de son patron d’apprentissage Ami Guichoud en janvier l989, dont le rayon d’activité s’est étendu récemment en Lavaux. Au bénéfice d’une maîtrise professionnelle, il a ainsi pu former une quantité d’apprentis.

Au niveau politique, il incarnait la ligne agrarienne de l’UDC, tout en côtoyant sans complexe, entre autre, les hommes de loi actifs dans le monde politique auxquels on attribue le titre de Maître. Au niveau politique et relationnel, c’est le peuple qui a attribué à Philippe Modoux son titre de maîtrise en le
réélisant plusieurs fois aux postes qu’il assume tant au niveau communal que cantonal.

 

Tags