20 Août 2017
N°29 Du jeudi 27 juillet 2017 ● 67e année (N°3196)
Edito :

Palézieux-Village: les Rameaux celtiques du christianisme, belles sources de bénédictions

Cérémonie du 9 avril au temple
  • SONY DSC

    SONY DSC

  • SONY DSC

Echos

Theres et Thomas Brauchli   |  Quelle surprise de découvrir, en pénétrant dans le temple de Palézieux-Village, des glands, du lierre, des buissons, une forêt de branches fleuries, de tulipes, jonquilles. Le printemps est entré en force dans l’église! Le christianisme celtique, proche de la nature, est en effet le fil rouge de la célébration des Rameaux. Au son du morceau «Greensleeves» joué par l’organiste Elisabeth Pache, six catéchumènes font leur entrée, sous la direction du pasteur Olivier Rosselet.

Une jeune artiste leur offre un paysage qui rappelle l’Irlande celtique, avec un cerf qui symbolise la résurrection avec les bois renouvelés chaque année et une croix celtique. Cette croix, qui trône également sur la table liturgique, est illuminée par le Christ, «vraie lumière venant dans le monde, vie pour tous les être humains», comme le rappelle la confession de foi de St-Patrick, patron des Irlandais.

Si le christianisme celtique est source de nombreuses bénédictions, nous sommes effectivement richement bénis, touchés par les paroles fortes des catéchumènes confirmant leur baptême, émerveillés par la harpe irlandaise de Christiane Rupp et la flûte de son mari, sans oublier la joie communicative de la mère d’un catéchumène chantant avec des choristes camérounaises.

C’est donc enchantés que nous sortons de cette célébration et poursuivons la fête en prenant l’apéro sous un soleil radieux.

 

Tags