Lucas et Martin en grands triomphateurs

as  |  Samedi 3 septembre, le canton de Vaud organisait la 2e édition de la rencontre des jeunes tireurs neuchâtelois et vaudois. Cette édition du concours de tir à 300 mètres a eu lieu dans le magnifique stand de Montmagny dans la Broye vaudoise.

Elle fut marquée par un suspense sans précédent, tant les écarts entre les équipes étaient faibles (seulement 1-3 points). Et rien n’était décidé d’avance.

Dix groupes de tireurs vaudois et 8 groupes neuchâtelois se sont affrontés. Un groupe est composé des deux meilleurs tireurs d’une même société.

Après un dernier entraînement le week-end d’avant au tir du pays du bon vin à Tartegnin (où elle a cartonné), l’équipe de Grandvaux, composée de Lucas Bustini et de Martin Simik, assistés de leur entraîneur Antonin Simik, s’est classée 3e au tir éliminatoire. En quart de finale ils se retrouvent opposés à la même équipe neuchâteloise qu’en finale de l’année passée et que Martin avait remportée avec son frère Alexandre. Malheureusement pour Neuchâtel, la revanche n’a pas eu lieu et Grandvaux passe (181 contre 178). A la demi-finale il faut affronter la meilleure équipe vaudoise: Echallens. Grandvaux passe encore (183 contre 179). Reste un problème, la deuxième meilleure équipe vaudoise: Morges. Et?… c’est l’apothéose! Le groupe de Grandvaux sort vainqueur pour la deuxième fois consécutive de cette rencontre avec 184 points contre 182.

A cette finale, Lucas a réussi son meilleur tir jamais atteint. Martin a déjà accumulé quelques victoires dans sa carrière de jeune tireur, la dernière étant le meilleur résultat au tir militaire 300 m
au stand de Puidoux avec 69/71. Le samedi 10 septembre, au tournoi junior d’automne à Fiez, Lucas a réussi son entrée dans l’équipe vaudoise et rejoint Martin qui est aussi qualifié (pour la 4e fois consécutive). Ils iront défendre les couleurs vaudoises au championnat romand au stand de Malleray-Bévilard (Jura bernois) en octobre, mais cette fois-ci dans la même équipe que leurs amis d’Echallens (Sébastien Wehrlen et Thibault Rauzy) et de Morges (Morgane Duruz et Nicolas Henry). Ils espèrent retrouver les finalistes neuchâtelois (Mikaël Wälti et Félicia Ernst).

Lucas et Martin suivent ensemble le cours de la relève vaudoise pistolet et se retrouvent tous les mercredis à l’école de tir pistolet des carabiniers de Lausanne. L’enseignement de l’entraîneur cantonal vaudois, Yves Logean, n’est certainement pas étranger à cette magnifique victoire. Il y a en effet beaucoup de points communs entre les deux disciplines: la concentration, le mental, le lâcher du coup.

Cette victoire n’aurait pas été possible sans notre cheffe des jeunes tireurs, Nathalie Hauert-Blanc, et sans notre président, Marcel Panchaud, qui se sont beaucoup investis et qui nous ont chouchoutés pendant des années. Un grand merci aux organisateurs de l’équipe de Villars-le-Grand et à tous les jeunes tireurs neuchâtelois et vaudois qui ont marqué cet après-midi par leur bonne humeur et leurs performances. Merci aux deux responsables cantonaux juniors 300 mètres, Yann Dubied (NE) et Maurice Jossevel (VD) pour avoir mis sur pied ce magnifique concours.