23 Février 2018
N°7 Du jeudi 22 février 2018 ● 67e année (N°3222

L’indépendance vaudoise en fanfare !

Commémoration du 24 janvier chez les PLR à Puidoux
  • Nicolas Leuba
Président PLR
Lavaux-Oron

    Nicolas Leuba Président PLR Lavaux-Oron

Politique

Vincent Arlettaz  |  Le PLR a fait salle comble à Puidoux, mercredi soir dernier, pour commémorer le 220e anniversaire de l’indépendance vaudoise. Sous la houlette du député Jean-Rémy Chevalley et d’Eric Bonjour, président du PLR Dézaley, la soirée s’est déroulée sans fausse note, démarrée par l’accueil de la Chorale de Puidoux, puis accompagnée par la fanfare Echo des Rochers, et ponctuée de diverses interventions. Faire preuve d’ambition dans les futurs projets. Le syndic des lieux, René Gilléron, a d’abord eu le plaisir de présenter la nouvelle salle du Forestay bâtie par sa commune. A cette image, il a encouragé les invités à faire preuve d’ambition dans leurs futurs projets, citant à la fois les réalisations locales, mais aussi cantonales et fédérales. En ce sens, il a notamment soutenu la candidature aux Jeux olympiques de 2026, sous de chaleureux applaudissements. Le président du PLR Lavaux-Oron, Nicolas Leuba, a ensuite salué les représentants de l’ensemble de l’arrondissement et les a félicités de défendre les valeurs du PLR: liberté, cohésion et innovation. Les discussions et le repas ont ensuite laissé place à l’invité d’honneur de la soirée, l’ancien ambassadeur suisse Erwin Hofer, qui a passionné les hôtes avec un exposé sur la libre-circulation en Europe, y rappelant ses racines vaudoises, citant notamment Jean-François de la Harpe, avant d’évoquer les difficultés et incertitudes actuelles. Il a ensuite dessiné les contours des futures relations entre la Suisse et l’Union européenne sur ce sujet. Dernier à s’exprimer, le conseiller d’Etat Philippe Leuba a pu rapporter à son arrondissement les enjeux actuels de la politique vaudoise, rebondissant sur les propos de ses préopinants et défendant également, à son tour, les ambitions olympiques en Suisse romande. La fête s’est ensuite terminée sur une traditionnelle tombola, qui a permis à de nombreux convives de repartir les mains pleines de produits locaux; le plus chanceux est même rentré chez lui avec une magnifique aquarelle de Jean-Luc Berger…

Liberté, cohésion, innovation sont nos maîtres mots

Discours prononcé par Nicolas Leuba, lors de la soirée du 24 janvier

Si Winston Churchill, mort un 24 janvier, s’inspirait du passé pour prédire l’avenir, il resterait certainement dubitatif aujourd’hui devant les événements survenus un certain 24 juin 2016… date à laquelle les Britanniques ont choisi l’indépendance vis-à-vis de Bruxelles. A l’image du Pays de Vaud célébrant son 24 janvier autour d’un papet et d’un verre de blanc, verra-t-on un jour la Grande-Bretagne célébrer son 24 juin autour d’un fish and chips et d’une pinte de bière? Pas sûr, vu le casse-tête financier, économique, et sociétal auquel les autorités britanniques doivent faire face.

Alors l’indépendance vaudoise est-elle un Brexit avorté?

Le besoin de liberté, la nécessité de s’affranchir de certains jougs a toujours existé et fait partie de l’histoire des peuples. La Catalogne ou la Corse notamment sont là pour en témoigner aujourd’hui. Le Pays de Vaud, lui, n’est pas allé jusqu’au bout, jusqu’à l’indépendance totale, il a su faire preuve de mesure et de bon sens, qu’on lui envie souvent. Libéré du joug bernois, grâce aux Français, mais évitant ensuite l’hégémonie napoléonienne, le 14 avril 1803, au terme d’une période de transition, il devient un canton à part entière de la Confédération suisse. Le 24 janvier 1798 est donc sans doute un Brexit avorté et c’est tant mieux. Il y a 220 ans que nous célébrons cette intelligente solution. Liberté et Patrie, si chères à notre parti, le PLR. Liberté, cohésion, innovation sont nos maîtres mots, nous sommes engagés, avec succès pour construire et assurer notre avenir. Alors, c’est l’occasion ce soir d’adresser des remerciements et des félicitations. Merci à vous tous d’être ici pour défendre nos valeurs et témoigner de notre engagement. Merci à la section Dézaley et à son président Eric Bonjour pour l’organisation de cette manifestation. Félicitations à nos élus au Conseil d’Etat et au Grand Conseil : Philippe Leuba, Florence Gross, Guy Philippe Bolay, Jean-Rémy Chevalley, Jean-Marc Genton et Eric Sonnay. Qu’ils portent haut et fort les couleurs du PLR et l’esprit de notre arrondissement Lavaux-Oron. J’en profite pour souhaiter à Florence Gross, avec le soutien unanime du comité de sa section et de l’arrondissement, le succès mérité pour sa candidature à sa réélection à la vice-présidence du PLR Vaud et j’en appelle au soutien de l’ensemble de nos délégués le moment venu. Et que vive le PLR.

Nicolas Leuba, Président PLR  Lavaux-Oron

 

 

Tags