20 Août 2017
N°29 Du jeudi 27 juillet 2017 ● 67e année (N°3196)
Edito :

Les troupes napoléoniennes débarquent aux Tavernes !

Bivouac napoléonien du 28 au 30 avril
  • 20161015_162841

Infos région

Doug LeBorgeau et Hervé Liniger  |  Organisé par la troupe de reconstitution historique suisse romande des “Voltigeurs du 3e Régiment suisse 1806“, le 28 avril jusqu’au dimanche après-midi, un bivouac napoléonien sera organisé par ses 25 membres aux Tavernes, sur la route de Forel. Il offrira aux intéressés l’occasion de constater ce qu’est, ou plutôt ce qu’a été, l’arrivée des troupes napoléoniennes, juste avant que le canton de Vaud se joigne à la Confédération.

La République Helvétique et le canton du Léman sont les prémices du nouveau canton de Vaud, qui a aussi vu naître les cantons de Saint-Gall, des Grisons, d’Argovie, de Thurgovie et du Tessin. En 1798 les troupes révolutionnaires françaises ont bouté hors du canton les Bernois et créé la République helvétique. D’une durée d’environ 5 ans, elle a souligné (déjà) les profonds désaccords qui régnaient alors entre les cantons. Une grande partie de la population du futur canton de Vaud épousa la doctrine révolutionnaire qui sera en partie reprise sur le blason du nouveau canton. L’interdiction faite aux Suisses de s’engager dans des troupes étrangères (autres que françaises), le développement du canton sous le régime de l’Acte de Médiation, montrera que Vaud était digne de son indépendance. Et c’est ainsi, le 19 février 1803, que Napoléon Bonaparte, Premier Consul de la République française, a remis aux délégués suisses à Paris l’Acte fédéral de Médiation qui a rétabli le système fédératif…

…C’est donc un rassemblement qui réunira une cinquantaine de passionnés de tous âges et issus de tous les milieux. La démonstration faite par l’école militaire avec déploiements conformes aux règlements de 1791 en vigueur dans l’armée française sera au programme. Le peloton militaire du 3e Régiment d’infanterie suisse et ses Voltigeurs (on désignait ainsi les soldats de trop petite taille pour être fusilier ou grenadier était une troupe d’élite incorporée dans l’infanterie de ligne). Elle se réunira, une des rares fois en Suisse, à la fin du mois d’avril aux Tavernes, dans la commune d’Oron.

Le public est invité à assister à la vie d’un bivouac, en tenue d’époque, au plus près de ce qu’y était pratiqué sous Napoléon. Les soldats, présents en tenues colorées d’époque, viennent de France, de Belgique et d’Allemagne et bien entendu de Suisse. Leurs havresacs seront remplis pour le départ en campagne, de la pierre de silex prêt à donner les étincelles utiles à l’allumage de la poudre noire (qui tireront à blanc), les sabres et les baïonnettes seront affutés. Les troupes dormiront sous tentes et assureront les repas au moyen de leur propre matériel de cuisine. L’eau potable, la poudre noire, la paille (pour dormir) et le bois seront fournis par les organisateurs. Pour les tirs, les autorisations sont prévues durant les journées de samedi et dimanche. Pour marquer ce souvenir, samedi soir, les organisateurs ont prévu la dégustation de quelques spécialités helvétiques aux braves soldats invités.

Les participants devront s’entraîner aux chants de troupes destinés à mettre de l’ambiance. Il est vivement conseillé de s’équiper de bonne humeur, en maintenant la fraternité et le respect, quelque que soit les circonstances. Que les verres puissent se lever à la santé du peloton et du bataillon uni.

Infos: Le Saley 2, 1607 Les Tavernes, dans la ferme de Jean-Luc Sonnay

Tags