22 Novembre 2017
N°44 Du jeudi 23 novembre 2017 ● 67e année (N°3211)

Exploit vaudois, Grandvaux sur le podium

Tir sportif - 300 mètres, championnat romand JT 2017
  • SVC-JT ChRom 2017 (1)

Sport

as  |  Le samedi 14 octobre a eu lieu la 47e édition du  championnat romand des jeunes tireurs à 300m à Bôle/Boudry (Ne). C’est une compétition inter-cantonale créée en 1971. Elle réunit la crème des crèmes des 7 cantons francophones. Pour y participer, il faut passer par de nombreuses sélections: le jeune tireur doit faire pendant son cours un minimum de 255 points à l’addition du tir principal JT, du concours JT, du tir obligatoire et du tir en campagne. Puis 150 à 200 des meilleurs candidats sont sélectionnés par le responsable cantonal pour le «Tournoi junior d’automne», qui s’est tenu cette année au stand d’Echallens. Le programme est le suivant: 3 coups d’essai marqués, puis 10 coups marqués après chaque coup et 5 coups en série, marqués à la fin. Ceux qui atteignent le minimum fixé (habituellement 125-126 points) ont droit à tirer une deuxième série. A l’addition des deux séries, les 12 meilleurs JT et les 6 meilleurs JJ sont sélectionnés dans l’équipe vaudoise et reçoivent le pull vert de l’équipe. Un bus cantonal est organisé pour se rendre au championnat. Les Amis du tir de Grandvaux ont eu le grand privilège d’avoir cette année 4 tireurs sélectionnés: Romain Barelli et Martin Simik en JT. Léo Marrel et Garis Miehlbradt en JJ. Ce sont les successeurs d’Alexandre Simik et de Lucas Bustini. La même sélection se fait à Genève, Fribourg, Valais, Neuchâtel, Jura et Berne (Jura bernois).

Résultats ultra-serrés

Au championnat romand, le programme est exactement le même pour les 18 premiers coups. A l’issue du premier  tir, les 10 meilleurs JT et les 5 meilleurs JJ se retrouvent pour une finale en 10 coups, coup par coup. A l’issue du tir qualificatif, les 6 meilleurs résultats étaient: 2 x 141, suivis de 4 x 140 points. Ceci pour illustrer le niveau de cette compétition. Les 84 candidats sont tous très bons. Les résultats ultra-serrés et il n’y a que trois places sur le podium.
Martin Simik est un de ceux qui ont fait le meilleur résultat absolu au premier tour de sélection. Avec 141 points, il a refait la même meilleure passe qu’à Echallens (aussi 141 p.). A la finale, il a maîtrisé les conditions difficiles (cibles éblouissantes, en hauteur, place de tir trop petite) et a assuré la troisième place vaudoise sur le podium. Son ami Marc Dérruaz, de Tartegnin, a réussi l’exploit de se hisser à la première place du podium. Pour la petite histoire, le deuxième tireur avec les 141 points du premier tour n’a pas réussi à maîtriser la pression de la finale et a fini dixième.

Martin n’a pas fait de mauvais coup, il aurait mérité quelques 10 de plus. Il est membre de l’équipe vaudoise pour la cinquième fois consécutive. Les années précédentes, il avait manqué plusieurs fois la finale pour seulement un malheureux point. L’équipe de Grandvaux, bien connue de l’organisateur neuchâtelois des compétitions précédentes, a été tout particulièrement félicitée.
Le tir fut suivi d’un banquet (entrée, fondue de la laiterie locale et mousse à la fée) et d’une animation (apéro, cor des alpes, défilé, tirs au canon). Les organisateurs neuchâtelois se sont surpassés et ont été très chaleureusement applaudis pour cette manifestation. L’événement a également été couvert par la TSR au 12h45 du 14 octobre.

La Société vaudoise des carabiniers est aux anges, car ce n’est pas souvent que on voit deux vaudois sur le podium à ce niveau de compétition.

Les liens et une vidéo de cet  événement seront prochainement  à disposition sur le le site:  http://amis-du-tir.ch

Résutats officiels

Martin Simik a fait le meilleur résultat du premier tour (141 au total, 49/50 à la série et 99/100 au coup profond).

Dans la catégorie U15-U17,
Léo Marrel (aussi des Amis du tir) a fait le meilleur résultat vaudois (131 p.) et se place neuvième
au classement final.

Le canton de Vaud a fini deuxième (comme l’année passée, premier en 2015 et 2014)

Tags