22 Janvier 2018
N°2 Du jeudi 18 janvier 2018 ● 67e année (N°3217)

Dernière nonagénaire de l’année 2017 fêtée par la Municipalité à Cully

Jacqueline Reverchon-Fayet, 90 ans, parfaitement autonome
  • Trois générations

    Trois générations

Echos

JPG  |  Née le 20 décembre 1927 à 23h30, Jacqueline Reverchon-Fayet a reçu une délégation de la Municipalité pour marquer cet anniversaire au chemin de Versailles à Cully où elle vit de manière parfaitement autonome. Née à Chenaux, dans le foyer de Gustave Fayet et Frieda Hablützel, elle n’a pas connu son papa décédé alors qu’elle avait deux ans. Celui-ci s’était marié avec une jeune fille venue de Winterthour pour apprendre le français, selon une tradition bien ancrée à cette époque, voire même plus tard. Le sort s’acharne sur la famille, puisque sa maman s’étant remariée, elle aura la douleur, à 12 ans, de perdre celui qui était devenu son beau-père. Elle accomplira ses classes à Grandvaux puis à Cully pour l’Ecole ménagère. Alors qu’elle brodait au bord du lac à Cully, elle fut abordée par André Reverchon, employé à la gare de Cully qui deviendra son mari en 1947. La célébration du mariage eut lieu à Bretonnières, village d’où était originaire son promis. Deux enfants sont nés de cette union: un garçon décédé dans un accident de moto à 25 ans et Anita présente en cette journée anniversaire avec sa fille Chantal. C’est en septembre 2004 que la nouvelle nonagénaire est devenue veuve. Tous ces malheurs n’ont pas affecté sa bonne humeur et avec une mémoire remarquable elle est en mesure d’illustrer quelques pages de la vie du territoire qui est devenu Bourg-en-Lavaux, ayant habité 57 ans au centre du bourg de Cully. La broderie et le tricot étaient devenus passion, seule ou au sein de ce qui était le Groupe de couture de Lavaux. Elle se félicite d’avoir des commerces de proximité ainsi que quelques connaissances en qui elle peut compter en cas de besoin. Jacqueline Reverchon a été très touchée de la visite d’Evelyne Marendaz, municipale, accompagné de l’huissier Pierre-Alain Genton et de la présence d’Aude Roy, pasteure, apportant leurs félicitations et présents de circonstance.

 

Tags