27 Avril 2017
N°16 Du jeudi 27 avril 2017 ● 67e année (N°3183)
Edito :

Rivaz

http://le-courrier.ch/wp-content/uploads/2013/12/Rivaz-wpcf_150x150.png

Histoire

Surnommé le joyau de Lavaux, c’est entre une cascade de vignes et un lac éclatant de bleu que le village de Rivaz semble être une photo sortie tout droit d’un livre d’histoire. Ayant conservé sa structure et son charme d’antant, le village n’a que très peu évolué au cours du dernier siècle, ce qui lui donne une atmosphère vigneronne typique et conçue pour une vie de village paisible.

Le premier témoignage que nous possédons de la localité remonte à 1199, sous le nom de Ripa, mot latin signifiant rive, rivage. Il semble qu’une cité riveraine prosère appelée, Ripa ou Riva, se situait près de l’actuel Château de Glérolle. Cette cité a été emportée par une vague gigantesque provoquée par l’éboulement du Tauredunum en 563, qui est le pan de la montagne Grammont. Cette cité aurait alors été reconstruite beaucoup plus haut dans les vignes et aurait gardé son nom, qui paraît inadapté à la situation géographique actuelle du village. Cette vague de plus de dix mètres de haut aurait balayé la ville, cependant deux parcelles ont été épargnées, ce qui aurait donné St-Saphorin et Rivaz.

Depuis le partage de la grande commune de Saint-Saphorin en 1810 en quatre communes autonomes, soit Chexbres, Puidoux, Saint-Saphorin et Rivaz, le territoire de cette dernière ne compte que 32 hectares, dont 24 en vignes. C’est ainsi la plus petite commune en superficie de notre canton.

Informations

Coordonnées :
Commune de Rivaz
Place du Collège 2
Case postale 111
1071 Rivaz
021 946 16 95
021 946 16 93
info@rivaz.ch

Population : 353 hab. (12 décembre 2013)

Altitude : 450 m.

Site internet : http://www.rivaz.ch

Sources : www.rivaz.ch