24 Juin 2017
N°24 Du jeudi 22 juin 2017 ● 67e année (N°3191)
Edito :

Oron

http://le-courrier.ch/wp-content/uploads/2014/04/Oron-150x150-wpcf_150x150.png

Histoire

On trouve mention de Viromagu ou Uromagus (le marché aux boeufs), ancien nom d’Oron, sur les cartes des routes militaires de l’Empire romain du IV siècle après Jésus-Christ: Oron était une étape sur la route allant de Milan à Mayence, selon la Table de Peutinger. Durant l’entre-deux guerre, une entreprise occupe plus de 300 ouvriers. C’est les Mines de charbon d’Oron. Le sous-sol des Tavernes et de Châtillens, en passant par Oron jusqu’à Palézieux, est exploité pour pallier au manque de matière première dont souffre cruellement la Suisse. Pour exploiter ces filons, on compte de nombreux puits de forage. Cette industrie va être un très bon catalyseur pour attirer les entreprises et artisans dans la région. Des banques s’ouvrent, des magasins et boutiques s’installent.

La commune d’Oron, issue de la fusion des communes de Bussigny-sur-Oron, Châtillens, Chesalles-sur-Oron, Ecoteaux, Oron-la-Ville, Oron-le-Châtel, Palézieux, Les Tavernes, Les Thioleyres et Vuibroye est née le 1er janvier 2012.

Informations

Coordonnées :
Commune d'Oron
Grand-Rue 6
1607 Palézieux-Village
Tél.: 021 908 04 10
Fax: 021 908 06 77

Population : 5043 hab. (31.12.2013)

Altitude : 635 m

Site internet : http://www.oron.ch

Sources : www.oron.ch et wikipedia