23 Octobre 2017
N°39 Du jeudi 19 octobre 2017 ● 67e année (N°3206)

C’est nos oignons !

C’est nos oignons !. La fin des vendanges marque la véritable entrée en automne.
  • Edito_AE_Arvid_ED

Editorial

La fin des vendanges marque la véritable entrée en automne. Les teintes rouges, ocre ou jaunes semblent mettre le feu aux couleurs, une dernière fois, avant d’entrer dans le monde monochrome de l’hiver.

Mais il y a aussi un autre marronnier qui revient ponctuer ce début de fin d’année, à savoir la foire aux oignons. Dans les hauts du district, il s’agit d’un rendez-vous incontournable où vont se mêler l’ensemble des acteurs de la région autour d’une soupe, ou plus simplement, autour d’une tresse d’oignons ; fin d’une période et planification de la suivante, le plaisir de partager et de se recroiser donne l’esprit de l’événement.

Bien que d’inspiration bernoise, cette manifestation n’en est pas moins créatrice d’une identité locale. Malgré le fait qu’Uromagus, le nom romain de la bourgade au IVe siècle, désignerait plutôt un marché aux bœufs où l’on se serait plu à se retrouver autour d’une broche… Alfred de Musset dirait : « Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse » ! Il est vrai que le plaisir de se retrouver pour une agape, que ce soit autour d’une fédératrice tresse d’oignons ou d’autres mets, n’enlève absolument rien à l’ivresse et la joie de ce rassemblement. Le bon sens local rajouterait qu’il est bien plus simple d’organiser une fête autour de quelques oignons que d’une bête de 500kg… mais cela n’engage que moi…

Quoiqu’il en soit, les vignerons sont maintenant disponibles, les oignons sont tressés, quelques photographes écument la ville, la fête peut maintenant commencer !

Votre hebdomadaire se joint aux 40 ans de la manifestation et y reviendra sans aucun doute dans une édition prochaine.

Et oui ! Je ramènerai une tresse d’oignons rouges !

Tags