22 Janvier 2018
N°2 Du jeudi 18 janvier 2018 ● 67e année (N°3217)

90 ans de Denise Décombaz à Chexbres

Clin d’œil plein d’humour à cette pimpante nonagénaire au sourire coquin et contagieux !
  • Jean-Louis Paley remettant les cadeaux de la commune
de Chexbres à Denise Décombaz

    Jean-Louis Paley remettant les cadeaux de la commune de Chexbres à Denise Décombaz

Echos

Jean-Pierre Lambelet  |  Quelques amies, amis, parents et les pensionnaires se sont retrouvés le 27 décembre dernier à l’EMS La Colline à Chexbres lors d’une cérémonie empreinte de simplicité et de bonté à l’image de Denise Décombaz qui a traversé la vie avec une gentillesse répandant le bonheur autour d’elle. Denise Taverney a adressé son premier sourire le lundi 26 décembre 1927 à la ferme du Maconnaix à Jongny à sa maman Elise et à son papa André Taverney tout heureux d’accueillir cette fille qui sera suivie par sa sœur Elisabeth et Marcel son frère cadet. Ecole à Jongny, école ménagère à Corsier et hop! un petit tour en Suisse allemande dans une famille à Zofingue dans le canton d’Argovie comme le voulait une bonne tradition de l’époque. Elle œuvre à la cuisine du restaurant tenu par cette famille et on verra par la suite que ce n’était que les prémices d’une future activité… De retour au Pays de Vaud, elle travaille à la ferme pour suppléer à une maman décédée beaucoup trop tôt, avec les marchés à Vevey les mardis et samedis. Puis, c’est un long bail avec la Coop à Lausanne et à Chexbres. L’amour du boulot c’est bien, mais l’amour tout court c’est encore mieux et elle n’a pas résisté au charme d’André Décombaz qui la conduisit à l’église de Châtillens le 20 octobre 1962 pour un mariage mémorable. Ils découvrent alors un joli nid d’amour à la ferme de l’Epesse à Puidoux où ils louent un appartement. Puis, pour Denise et André, le manège des Chaux à Puidoux est presque devenu un second lieu de résidence car André s’occupe des écuries et des chevaux et Denise tient le restaurant qui l’a amenée à passer la fameuse patente de restauratrice. Les chalands de l’époque se souviennent encore bien des ses fameux gâteaux à la crème, aux pommes ou au vin cuit et aussi et surtout de sa bonne humeur indéfectible. A l’heure de la retraite, impossible de rester inactive. Il y avait toujours un moment pour le jardin, pour les amis, pour le chalet aux Paccots, pour des virées à travers la Suisse. Quand son cher André est parti tout là-haut dans les cieux en 2005, elle a continué à rester disponible et attentive à la vie d’autrui. A part des moments bien à elle, incontournables comme le café à 17 h. suivi d’un passage obligé devant la TV pour la série Top Models… La vie s’écoulait tranquille et sereine dans son petit appartement à l’Epesse jusqu’au jour où il a fallu descendre à Chexbres à La Colline où elle participe à toutes les animations… On ne se refait pas…! Et c’est là que le vice-président de la Municipalité de Chexbres, Jean-Louis Paley, est venu lui remettre des cadeaux au nom de la commune, tout en adressant un joli clin d’œil plein d’humour à cette pimpante nonagénaire au sourire coquin et contagieux… ! Joyeux anniversaire Denise et tout de bon pour 2018!

 

Tags